Programmation de recherche

À propos

Le cancer est un fléau mondial qui ne cesse de gagner du terrain, il nous touche tous. Les statistiques les plus récentes démontrent qu’une personne sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie. Parmi celles-ci, une personne sur quatre en décédera.

Même si de nouveaux traitements sont constamment découverts, beaucoup de travail reste à faire pour améliorer l’expérience de soins et la qualité de vie des personnes touchées par le cancer et leurs proches.

Pourquoi la recherche et le partage des connaissances sont-ils importants?

L’offre de soins en cancérologie pose des défis notables : elle est fragmentée et incomplète. Cette lacune a des effets négatifs sur l’expérience et les résultats de soins des patients, sur le travail des professionnels et sur les coûts de système.

L’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins offerts aux personnes atteintes de cancer nécessite l’arrimage et la contribution de toutes les personnes concernées par le mieux-être des personnes touchées par le cancer. 

Programmation de recherche de Professeure Dominique Tremblay

Au fil des années, les travaux de Pre Dominique Tremblay ont entre autres contribué à cet arrimage. Par exemple, ils ont mené à une meilleure définition du rôle des infirmières pivots, à préciser les effets positifs sur la promptitude de l'accès aux soins et à identifier les meilleures pratiques d'intégration des soins.

Vous trouverez à travers les pages de notre site web de l’information sur les travaux de recherche et de transfert de connaissances de Pre Dominique Tremblay. Sa programmation de recherche comporte plusieurs études qui ont pour but d'évaluer des interventions novatrices proposées en réponse à ces défis.

Ces études visent à expliquer comment et pourquoi les objectifs des « interventions multiples novatrices (IMNE) » sont atteints, par qui, pour qui, et dans quelles circonstances.

Au fil des années, la programmation de recherche a évolué sur quatre axes :

  1. Gouvernance dans les réseaux intégrés en cancérologie 
  2. Modèles de soins intégrés lors des transitions
  3. Collaboration dans et entre les équipes de soins 
  4. Partenariat avec les personnes touchées par le cancer

Retombées espérées

En plus de contribuer à l’avancement des connaissances, ces études permettent de développer des partenariats avec les dispensateurs de soins et services et les personnes touchées par le cancer. Ces collaborations facilitent le changement et l’innovation dans la qualité et la sécurité des soins.

À long terme, ces études pourront être répliquées et faire l’objet de collaboration avec des chercheurs dans d’autres milieux, tant au Canada qu’à l’étranger.

 

Ensemble, pour et avec les personnes
touchées par le cancer

Université de Sherbrooke    Centre de recherche - Hôpital Charles-Le Moyne