Partenariat

Une équipe de recherche interdisciplinaire impliquée

Notre équipe de recherche interdisciplinaire met en synergie des expertises complémentaires.

Elle rassemble des chercheurs, des professionnels et des étudiants issus de différentes disciplines, notamment l’administration des services de santé, les sciences infirmières, l'économie, l'épidémiologie, l'oncologie et la médecine de famille.

Ces chercheurs sont attachés à cinq universités (Université de Sherbrooke, Université de Montréal, École nationale d'administration publique, Université Laval, Université du Québec à Rimouski), offrant ainsi un accès étendu à la communauté académique.

Dominique Tremblay

Dominique TremblayInf., Ph. D.

Nassera Touati

Nassera TouatiPh. D.

Jean-Louis Denis

Jean-Louis DenisPh. D., FCAHS, MRSC, FAcSS (UK)

Geneviève Roch

Geneviève RochInf., Ph. D.

Karine Bilodeau

Karine BilodeauInf., Ph.D.

Catherine Prady

Catherine PradyM. D., CFPQ

Thomas Poder

Thomas PoderPh. D.

Helen-Maria Vasiliadis

Helen-Maria VasiliadisPh. D.

Johanne Hébert

Johanne HébertInf., Ph. D.

Marie-Pascale Pomey

Marie-Pascale PomeyM. D., Ph. D

Christine Loignon

Christine LoignonPh. D.

Isabelle Gaboury

Isabelle GabouryPh. D.

Martin Fortin

Martin FortinM. D., M. Sc., CFPC (f)

Djamal Berbiche

Djamal BerbichePh. D.

Maud-Christine Chouinard

Maud-Christine ChouinardInf., Ph. D.

Mylaine Breton

Mylaine BretonPh. D.

Jean-Sébastien Marchand

Jean-Sébastien MarchandPh. D.

Marie-Josée Courval

Marie-Josée CourvalT.S.

Barbara Gentil

Barbara GentilB. Sc.

Béatrice Fortin

Béatrice FortinB. Sc.

Johanne Cournoyer

Johanne CournoyerM.A.Ps

Yves Leblanc

Yves LeblancM. Sc.

Susan Usher

Susan UsherPh. D. (c)

Ensemble, pour et avec les personnes
touchées par le cancer

Université de Sherbrooke    Centre de recherche - Hôpital Charles-Le Moyne
TopTop
Dominique Tremblay

Dominique Tremblay

Inf., Ph. D.

Dominique Tremblay est docteure en sciences infirmières, option Administration des services infirmiers (Université de Montréal) et a effectué des études postdoctorales en recherche sur les services de santé (Université d’Ottawa). Elle est professeure titulaire à l’École des sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke, boursière senior volet santé et société du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) et titulaire de la Chaire de recherche sur l'amélioration de l'efficacité des soins aux personnes touchées par le cancer.

Dominique Tremblay cumule une vaste expérience de professeure, d’infirmière et de cadre supérieure dans le réseau de la santé au Québec. Depuis plus de 15 ans, elle a mis sur pied un programme de recherche unique portant sur les interventions novatrices en cancérologie. Ce programme vise à mieux comprendre comment et pourquoi certaines nouvelles manières de faire, appelées « interventions multiples novatrices (IMNE) », fonctionnent, pour quels groupes de patients, et dans quels types de milieux. Ses travaux de recherche sur les interventions novatrices et leurs effets la rapprochent de ce à quoi elle aspire : des soins excellents et centrés sur les besoins, les valeurs et les préférences de la personne atteinte de cancer et de ses proches. Ses travaux s’appuient sur les liens étroits qu’elle entretient avec les milieux cliniques, les instances de gouvernance du système de santé et des chercheurs de diverses disciplines. Son expérience d’infirmière et sa connaissance approfondie des milieux cliniques lui ont ainsi permis de répondre à des problèmes concrets et d’obtenir des résultats directement applicables, au bénéfice des patients et de leurs proches.

Pre Tremblay est une chef de file dans l’évaluation des effets d’interventions novatrices en cancérologie. Sa remarquable contribution à la recherche et à l'enseignement a été reconnue par l'Ordre des infirmiers et infirmières du Québec qui lui a décerné en 2019 le prestigieux Prix Florence.

Citons parmi ses réalisations ses contributions à la fonction d’infirmière pivot, au travail en équipe interdisciplinaire et au fonctionnement en réseau, à l’approche intégrée pour les ainés atteints de cancer et au soutien au retour au travail des femmes ayant eu un cancer du sein. Ses travaux ont démontré notamment le rôle positif de l’infirmière pivot en oncologie, particulièrement lorsque le premier contact avec le patient est établi à l’intérieur des deux semaines suivant l’annonce du diagnostic. D’autres résultats ont montré que les patients soignés par des équipes où l’intensité de l’interdisciplinarité est plus élevée ont une perception plus positive de leur accès aux soins, de la continuité et de la qualité de la communication qu’ils ont avec les professionnels de la santé. Finalement, un autre de ses travaux conclut qu’il est indispensable d’assurer plus efficacement les soins lors des transitions entre les soins spécialisés et les soins dispensés en première ligne.

La qualité et les retombées de ses travaux lui ont mérité le prestigieux statut de chercheure du FRQS et plusieurs de ses projets sont soutenus par des organismes subventionnaires nationaux et provinciaux. Ses résultats de recherche bénéficient d’une diffusion internationale et lui valent des invitations régulières à titre de conférencière et comme experte sur les questions de la transformation des soins en cancérologie au palier des instances de gouvernance et de recherche au Québec et au Canada.

Le présent site internet est vous à la diffusion activités et résultats de recherche des études RCQ, RCQ-2, MORO et MORO-CO dont elle est chercheure principale.

Lien vers la page de Dominique Tremblay

Université de Sherbrooke

TopTop
Nassera Touati

Nassera Touati

Ph. D.

Nassera Touati, Ph. D., est professeure à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), chercheure au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS) et chercheure associée à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal.

Elle poursuit depuis de nombreuses années une carrière en recherche dans le domaine de l’administration de la santé. Elle a participé activement à l’évaluation du réseau de services intégrés en oncologie de la Montérégie et a agi comme co-chercheure dans le cadre du projet d’évaluation des effets des équipes interdisciplinaires en oncologie. Pre Touati a participé à un projet d’évaluation de l’implantation du plan directeur en oncologie. Au-delà du domaine de l’oncologie, elle a, entre autres, dirigé ou co-dirigé des projets de recherche portant sur l’analyse des processus de développement de la collaboration médicale entre niveaux de soins, sur le développement d’actions intersectorielles pour la lutte contre les ITSS, sur l’impact de l’introduction de technologies de l’information dans les hôpitaux universitaires, etc. Ces travaux lui ont permis de développer une expertise en matière d’évaluation d’interventions complexes et d’analyse de processus de changement.

Pre Touati a participé à l'Étude RCQ à titre de cochercheure. Elle participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheure principale et à l'Étude MORO à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Nassera Touati

TopTop
Jean-Louis Denis

Jean-Louis Denis

Ph. D., FCAHS, MRSC, FAcSS (UK)

Jean-Louis Denis est professeur titulaire au Département de gestion, évaluation et politique de santé, École de santé publique de l’Université de Montréall, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le design et l’adaptation des systèmes de santé et chercheur régulier au CR-CHUM. 

Monsieur Denis participe à de nombreux projets et initiatives visant l’amélioration des systèmes de santé au Canada et à l’étranger. Il est co-directeur du Hub-Santé : politique, organisations et droit (H-POD). Il est coéditeur de Organizational Behaviour in Healthcare, publiée chez Palgrave Macmillan.

Il est professeur invité au Department of Management, de la Faculty of Social Science & Public Policy au King’s College de Londres et président du conseil scientifique de l’INESSS.

L’expertise de Monsieur Denis dans le domaine de la gestion, de l’organisation et de la gouvernance des systèmes de santé a été reconnue notamment par sa nomination à titre de membre de la Société Royale du Canada et de l’Académie canadienne des sciences de la santé.

Jean-Louis Denis a participé à l'Étude RCQ à titre de cochercheur. Il participe également à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheur.

Lien vers la page de Jean-Louis Denis

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal

TopTop
Geneviève Roch

Geneviève Roch

Inf., Ph. D.

Geneviève Roch est professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval et chercheure au Centre de recherche du CHU de Québec, ainsi qu’au Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne de l'Université Laval (CERSSPL-UL) et au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches. Ses travaux se concentrent sur l’organisation et l’optimisation des pratiques et des services de santé, ainsi que sur l’application des connaissances. Elle est responsable des différents projets de recherche dans le domaine de la périnatalité, enfance, famille et des collaborations intersectorielles à même les réseaux des établissements de santé et de services sociaux. Elle contribue également à des projets de recherche en oncologie, notamment au niveau l’organisation des services, de l’intégration d’approches de soins palliatifs et de la consolidation des meilleures pratiques. Dans le cadre du présent projet, son expertise scientifique en organisation des services est mise à profit aux différentes étapes de la recherche. Elle agit aussi en soutien au déploiement des stratégies d’application intégrées des connaissances.

Geneviève Roch a participé à l'Étude RCQ à titre de cochercheure. Elle participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheure. 

Lien vers la page de Geneviève Roch

TopTop
Karine Bilodeau

Karine Bilodeau

Inf., Ph.D.

Karine Bilodeau, inf., Ph. D., est chercheure et professeure associée à la Faculté de sciences infirmières de l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à l’approche interprofessionnelle et à la formation dans les soins en cancérologie au Québec. 

Elle cumule plus de 10 années d’expérience professionnelle sur le terrain auprès de la clientèle atteinte de cancer. Elle a occupé des postes d’infirmière clinicienne en oncologie (unité de soins, clinique externe) et de conseillère en soins spécialisés (cadre-conseil) en oncologie au Centre hospitalier de l’Université de Montréal.

Karine Bilodeau a complété un stage postdoctoral sur l'efficacité des interventions en cancérologie à l’Université de Sherbrooke et au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS), sous la supervision de Pre Dominique Tremblay. Elle a participé aux activités de l'Étude RCQ à titre de chercheure postdoctorale.

Elle participe aux études RCQ-2 et MORO à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Karine Bilodeau

TopTop
Catherine Prady

Catherine Prady

M. D., CFPQ

Dre Catherine Prady est oncologue médicale et chef du département d’hématologie et d’oncologie médicale au Centre de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre (CISSS MC). Elle est clinicienne-chercheure au Centre de recherche du CISSS MC où elle conduit des essais cliniques en oncologie. Elle dirige à titre de chercheure principale plus de 20 projets de recherche clinique actifs.

Elle a été membre du Comité de l’évolution de la recherche clinique en cancérologie de la Direction québécoise de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). En 2014, ce comité a produit des recommandations sur les meilleurs moyens d’améliorer la formation du personnel, la coordination entre les centres de recherche, la standardisation des processus et la capacité d’évaluation (données sur les activités et la participation) dans le secteur de la recherche clinique en cancérologie.

Dre Prady est membre du Comité national de cancérologie mammaire depuis 2015. De plus, elle contribue à titre d’experte en oncologie auprès d’organismes publics et gouvernementaux. En 2016, elle a agi en tant que lectrice externe pour l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS).

En tant que professeure d’enseignement clinique au CISSS de la Montérégie-Centre affilié à l’Université de Sherbrooke, Dre Prady contribue principalement à la formation essentiellement des externes, résidents juniors et résidents en spécialité par ses cours donnés dans le cadre du programme d'oncologie médicale du CHUS. Elle est également responsable du stage de recherche des résidents du programme d'oncologie médicale. Elle contribue aussi à la formation continue en cancérologie des médecins de famille, par exemple par sa collaboration avec Palli-Science.

Dre Catherine Prady participe à titre de cochercheure aux études RCQ-2 et MORO dirigées par Pre Tremblay.

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)


CISSS de la Montérégie-Centre
TopTop
Thomas Poder

Thomas Poder

Ph. D.

Thomas Poder détient un Ph. D. en économie de l'Université d'Auvergne à Clermont-Ferrand en France. Il est professeur adjoint sous octroi à l'École de santé publique du l'Université de Montréal (ESPUM) ainsi que chercheur-boursier Junior 2 du Fonds de Recherche du Québec - Santé (FRQ-S). Il est également chercheur régulier au Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CR-IUSMM) et professeur associé à l'Université de Sherbrooke.

Pr Poder se spécialise en analyses coûts-bénéfices, notamment les instruments de mesure de la qualité de vie et les Quality-Adjusted Life Years (QALY). Il s’intéresse aux nouveaux modes d’organisation des soins, à l’efficience de leur utilisation et à la création de valeur pour les usagers du système de santé.

Pr Poder est également éditeur en chef de deux revues scientifiques : International Journal of Health Preference Research et de International Journal of Hospital Based Health Technology Assessment.

Thomas Poder participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheur.

Lien vers la page de Thomas Poder

Université de Montréal

TopTop
Helen-Maria Vasiliadis

Helen-Maria Vasiliadis

Ph. D.

Helen-Maria Vasiliadis est professeure titulaire au Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke et chercheuse au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Innovations en matière de santé du Saguenay – Lac-Saint-Jean.

Elle est titulaire d'un doctorat en épidémiologie et biostatistique de l'Université McGill et d'une maîtrise en pharmacologie de l'Université de Montréal. Son postdoctorat au Harvard School of Public Health s'est concentré sur l'épidémiologie psychiatrique.

Son programme de recherche vise à évaluer les indicateurs de performance du système de santé dans le but d’améliorer l’allocation de ressources et l’efficience du système de santé à offrir des services de santé de qualité et de manière équitable pour optimiser les issues de santé et la qualité de vie liée à la santé des populations vulnérables avec des maladies chroniques physiques et psychiatriques. Sa recherche se base sur l’analyse de données provenant d’enquêtes épidémiologiques et des banques de données administratives.

Pre Vasiliadis participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheure. 

Lien vers la page de Helen-Maria Vasiliadis

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

TopTop
Johanne Hébert

Johanne Hébert

Inf., Ph. D.

Johanne Hébert, Ph. D., est professeure agrégée au Département des sciences infirmières de l’Université du Québec à Rimouski-Campus de Lévis. En plus d’être infirmière, elle est chercheuse régulière au Centre de recherche du CISSS-CA, au sein du Réseau québécois de recherche en soins palliatifs (RQSPAL), de l’Équipe de Recherche Michel-Sarrazin en Oncologie psychosociale et Soins palliatifs (ERMOS), du Collectif de recherche sur la santé en région (CoRSeR) du Réseau de recherche sur les interventions infirmières du Québec (RRISIQ) et chercheuse associée au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CRCHUQ).

Ses travaux de recherche portent sur le développement d'interventions complexes en oncologie, les soins en survivance du cancer, les soins palliatifs à domicile, les rôles infirmiers dans la trajectoire des soins en oncologie, les transitions et la gestion de la détresse dans la trajectoire du cancer. En 2019, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis lui a décerné une bourse Subvention nouvelle chercheure pour le développement de carrière en recherche sur la pratique clinique infirmière et à la gouvernance en oncologie centrées sur la personne et ses proches.

Johanne Hébert participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Johanne Hébert

Université du Québec à Rimouski

TopTop
Marie-Pascale Pomey

Marie-Pascale Pomey

M. D., Ph. D

Marie-Pascale Pomey est professeure titulaire au Département de gestion, évaluation et politique de santé de l’ESPUM, chercheure régulière au Centre de recherche du CHUM et chercheurs associée à l’IRSPUM. Médecin de formation spécialisée en santé publique, elle est titulaire de la Chaire en évaluation des technologies et des modalités de pointe au CHUM qui porte sur l’engagement des citoyens et des patients dans la transformation des organisations et du système de santé. Elle détient un Ph. D. en Santé publique de l’Université Paris V-Descartes et de l’Université de Montréal. Elle est Directrice du programme de maîtrise en administration des services de santé, option gestion de la qualité / sécurité (QUÉOPS-i : Qualité-Évaluation-Organisation-Performance-Sécurité en santé). Elle est médecin conseil à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Gouvernement du Québec.

Dre Pomey participe à l'Étude RCQ-2 à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Marie-Pascale Pomey

Université de Montréal
TopTop
Christine Loignon

Christine Loignon

Ph. D.

Christine Loignon est professeure agrégée au Département de médecine de famille et d’urgence, à la Faculté de médecine et des sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke depuis 2010. Elle dirige l’axe Inégalités sociales de santé et équité du Réseau de recherche en santé des populations du Québec. Elle est chercheure régulière au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS) et chercheure associée à l’Institut national de santé publique (INSPQ).  

Elle a une formation multidisciplinaire en sciences sociales (sciences politiques et sociologie) et est détentrice d’un Ph. D. en santé publique. Sociologue médicale œuvrant en recherche appliquée au système de santé, Christine Loignon a mené plusieurs projets de recherche participative et engagée dans la communauté avec les plusieurs membres de populations vulnérables et aussi avec les professionnels de la santé. Ses travaux visent à renforcer l’équité dans le système de santé.

Christine Loignon participe à l'Étude MORO-CO à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Christine Loignon

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

Université de Sherbrooke

TopTop
Isabelle Gaboury

Isabelle Gaboury

Ph. D.

Isabelle Gaboury met à profit son expertise de méthodologue en méthodes quantitatives et qualitatives ainsi qu’en évaluation de programmes pour améliorer l’implantation et l’évaluation de programmes de soins de santé fondés sur la collaboration interprofessionnelle (CIP) et la collaboration interoganisationnelle (CIO).

Les travaux de Pre Gaboury visent  d’abord à développer, implanter et évaluer la mise en œuvre et l’impact de stratégies permettant le rehaussement de la CIP et en maximisant le rôle du patient et de sa famille. Ces intérêts de rechercher reposent sur certains constats : l’accès aux soins et services offerts par des équipes interdisciplinaires complètes améliore le processus décisionnel, la coordination des soins, ainsi que les effets sur les patients et leur famille.

À travers divers projets de recherche, Pre Gaboury a développé une expertise dans l’accompagnement du changement organisationnel, dont l’implantation de la CIP. Elle préconise un modèle dans lequel les utilisateurs de connaissances sont partie prenante du projet de recherche dès les étapes d’élaboration des questions et méthodes de recherche. Ainsi, les stratégies proposées pour intégrer le changement et modifier les interventions sont basées sur les besoins et les préférences des utilisateurs et des fournisseurs, et ce, en tenant compte du contexte spécifique de mise en œuvre.

Enfin, les intérêts de recherche et l’engagement du Pre Gaboury, développés dans le cadre de ses travaux de doctorat et de postdoctorat, portent également sur la médecine complémentaire et intégrative, plus particulièrement en regard à l’intégration de l’ostéopathie dans le système de santé québécois. Élue présidente du Réseau pancanadien de recherche en médecine complémentaire et intégrative (INCAM) en 2017, elle contribue à la coordination des activités scientifiques du réseau.

Pre Gaboury participe à l'Étude MORO à titre de cochercheure.

Lien vers la page d'Isabelle Gaboury

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

Université de Sherbrooke

TopTop
Martin Fortin

Martin Fortin

M. D., M. Sc., CFPC (f)

Dr Fortin a complété sa formation en médecine à l’Université de Sherbrooke en 1983 suivie d'un certification en médecine de famille en 1985 à la même université. Il est membre certifié et Fellow du Collège des médecins de famille du Canada. Il a complété une maîtrise en épidémiologie à l’Université Laval en 1997. Il est professeurs titulaire et directeur de la recherche au département de médecine de famille de l’Université de Sherbrooke.

Titulaire de la Chaire de recherche sur les maladies chronique en soins de première ligne de l’Université de Sherbrooke, ses intérêts de recherche portent sur les patients qui présentent des conditions médicales chroniques multiples (multimorbidité). Il s’est d’abord intéressé à la description épidémiologique de la multimorbidité et ses conséquences. Son intérêt s’oriente maintenant sur l’amélioration des soins de première ligne à l’égard des maladies multiples. Pour ce faire, il est intéressé au développement de nouveaux modèles de soins qui ont comme assise principale, la collaboration interprofessionnelle. Il est l’auteur de nombreuses publications ayant comme thème principal, la multimorbidité. Il est chercheur régulier au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS).

Dr Fortin participe à l'Étude MORO à titre de cochercheur.

Lien vers la page de Martin Fortin

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

Université de Sherbrooke

TopTop
Djamal Berbiche

Djamal Berbiche

Ph. D.

Djamal Berbiche est statisticien senior et travaille au Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS) depuis plus de 12 ans. Il a aussi œuvré dans plusieurs institutions universitaires dont l’Université de Montréal et l’École Polytechnique. Il a une très grande expertise en recherche et enseignement et il est co-chercheur sur plusieurs projets de recherche variés ce qui lui permet d’avoir une vue globale sur plusieurs problématiques de recherche. Il travaille depuis plusieurs années avec Dominique Tremblay sur l’interdisciplinarité en cancérologie. De plus, il s’occupe de l’encadrement d’étudiants à la maitrise et au doctorat et il a une centaine de publications scientifiques y incluant des chapitres de livres. Il a aussi été membre d’un comité scientifique et d’éthique pendant plusieurs années. Docteur en Mathématiques avec option statistiques, Djamal Berbiche est expert en programmation statistique, gestion des grosses bases de données cliniques et administratives dont celles de la RAMQ.

Djamal Berbiche participe à titre de cochercheur à l'Étude RCQ-2. Il collabore à toutes les études de Pre Tremblay à titre de statisticien sénior.

TopTop
Maud-Christine Chouinard

Maud-Christine Chouinard

Inf., Ph. D.

Maud-Christine Chouinard a complété un baccalauréat en sciences infirmières à l’Université du Québec à Chicoutimi en 1992, une maîtrise en sciences infirmières à l’Université Laval en 1995 ainsi qu’un doctorat en sciences infirmières à l’Université de Montréal en 2004. Elle est présentement professeure agrégée au sein du module des sciences infirmières et de la santé de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Détentrice d’une bourse de chercheur-boursier junior 1 en santé société du Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ) pour la période 2007-2010 et récipiendaire en 2015 du prestigieux Prix Florence, Pre Chouinard s’intéresse particulièrement au suivi et à l’organisation des soins pour les personnes atteintes de maladies chroniques complexes. Ses projets actuellement en cours portent sur le vécu de ces personnes et de leurs proches en lien avec la maladie ainsi que sur l’évaluation de programmes de suivi systématique de clientèles et autres interventions pour ces clientèles.

Maud-Christine Chouinard participe à l'Étude MORO à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Maud-Christine Chouinard

Université du Québec à Chicoutimi

TopTop
Mylaine Breton

Mylaine Breton

Ph. D.

Mylaine Breton est professeure agrégée au département des sciences de la santé communautaire à l’Université de Sherbrooke et chercheure au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS). Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance clinique des services de première ligne. Elle est l'Associé canadiens Harkness de la Fondation canadienne pour l'amélioration des services de santé (FCASS). Elle est boursière junior 2 du FRQS. 

Sa programmation de recherche porte sur l’analyse des innovations organisationnelles pour améliorer l’accessibilité et la continuité aux services de première ligne. Elle s’intéresse également à l’implantation des systèmes de gestion de la performance comme instruments de gestion pour améliorer les services de santé.

Mylaine Breton a participé à l'Étude RCQ à titre de cochercheure.

Lien vers la page de Mylaine Breton


TopTop
Jean-Sébastien Marchand

Jean-Sébastien Marchand

Ph. D.

Jean-Sébastien Marchand détient un doctorat en administration publique à l’École nationale d’administration publique à Montréal (Canada) qu'il a complété en 2018. Ses intérêts de recherche portent sur la prise de décision en administration publique et les réseaux hybrides dans les systèmes de santé. 

Il a réalisé une recherche sous la codirection de Pre Jean-Louis Denis et Pre Dominique Tremblay qui portait sur la gouvernance au sein des réseaux de cancérologie. Il était alors affilié au Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS), à l'Université de Sherbrooke et à la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance et la transformation des organisations et systèmes de santé (GETOSS).

Monsieur Marchand poursuit actuellement des travaux de recherche dans le cadre d’un stage post-doctoral au CR-CSIS. De plus, depuis septembre 2018, il est récipiendaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé des Instituts de recherche en santé du Canada.

Titre de la thèse : La structuration des réseaux hybrides dans les systèmes publics de soins de santé : le cas du Réseau de cancérologie du Québec

Lien vers la page de Jean-Sébastien Marchand

TopTop
Marie-Josée Courval

Marie-Josée Courval

T.S.

Biographie à venir.

Boursière de la Chaire de recherche sur l'amélioration de l'efficacité des soins aux personnes atteintes de cancer

Titre du mémoire : Point de vue des personnes touchées par le cancer des liens entre les équipes spécialisées en cancérologie et les organismes du réseau communautaire

Université de Sherbrooke
CISSS de la Montérégie-Centre

TopTop
Barbara Gentil

Barbara Gentil

B. Sc.

Barbara Gentil détient un diplôme en sciences de la santé de l’Université de Montréal avec une concentration en psychologie, travail social et ergothérapie. 

Elle poursuit actuellement des études de maîtrise en recherche en sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke. Elle est boursière de la Chaire de recherche sur l'amélioration de l'efficacité des soins aux personnes atteintes de cancer. 

Elle participe également à la mise à jour de la Banque d’instruments pour la recherche en interventions en sciences infirmières (BIRISI) du Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ), à la collecte de données de dossiers cliniques pour l’étude MORO-CO et à l’organisation de colloques et autres activités de transfert de connaissances.

Titre du mémoire : Utilisation des services offerts par les organismes communautaires OBNL selon la perspective des femmes atteintes d’un cancer du sein

Université de Sherbrooke

TopTop
Béatrice Fortin

Béatrice Fortin

B. Sc.

Diplômée du baccalauréat en kinésiologie à l’Université de Montréal au printemps 2019, Béatrice Fortin a vu son nom inscrit sur la liste d’honneur de la doyenne de la Faculté de médecine à titre d’étudiante exceptionnelle parmi l’ensemble des diplômés de sa discipline pour l’année universitaire 2018-2019.

Au cours de l’été 2019, elle a complété un stage dans l’équipe de Pr. Dominique Tremblay (Inf. Ph.D.) comme auxiliaire de recherche.

Madame Fortin est maintenant étudiante à la maîtrise en recherche en sciences de la santé à l’Université de Sherbrooke sous la co-direction de Pre Dominique Tremblay et Pr Thomas Poder. Son projet s’intéresse au fardeau financier lié au cancer et à ses traitements. Béatrice s’est également vue octroyer la Bourse d’excellence de la FMSS pour le concours d’automne 2019.

Titre du mémoire : Perspective des personnes touchées par le cancer et des cliniciens du fardeau financier du cancer : une étude descriptive interprétative

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

Université de Sherbrooke

TopTop
Johanne Cournoyer

Johanne Cournoyer

M.A.Ps

Gestionnaire chevronnée, Johanne Cournoyer possède une formation en psychologie ainsi qu’une formation complémentaire en gestion. Au cours des 35 dernières années, elle a occupé diverses fonctions de cadre supérieure. Ses expertises concernent notamment la promotion de la santé, le partenariat de soins, la santé mentale, les démarches d’agrément, l’intégration et la mise en place de réseaux de services et la cancérologie. Elle est reconnue pour son leadership, ses capacités d’analyse et de communication ainsi que pour ses habiletés relationnelles empreintes d’écoute et de respect.

Dans le cadre de cette étude, Johanne agit à titre de courtière de connaissances et porte des valeurs fortes en matière de partage de savoirs scientifiques et expérientiels. Son expérience en tant que gestionnaires clinico-administrative et sa connaissance du terrain lui permettent d’alimenter la réflexion quant aux enjeux de la mise en place du Réseau de cancérologie du Québec. Elle vise l’amélioration continue tant dans les pratiques cliniques que de gestion et que l’expérience patient soit guidée par la qualité et la sécurité des soins.

TopTop
Yves Leblanc

Yves Leblanc

M. Sc.

Yves Leblanc détient un Baccalauréat et une Maîtrise en sociologie de l’UQAM. Il possède une vaste expérience dans le milieu de la recherche en santé. Il a notamment été appelé à travailler avec des chercheurs de l’École de santé publique de l’Université de Montréal à l’évaluation de programme de télésanté. Il a aussi œuvré avec des médecins-chercheurs du CHU Sainte-Justine à l’implantation de programmes de prévention du syndrome du bébé secoué auprès de parents de nouveau-né. Il a collaboré pendant une dizaine d’années avec de nombreux chercheurs du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal à des études visant à favoriser un meilleur accès à des soins de qualité aux personnes ayant des troubles mentaux. Au cours de ces années, il a été notamment été appelé à collaborer à l’évaluation de l’implantation de programmes de soins au sein de milieu de psychiatrie légale et carcéral.      

Yves a également travaillé à titre d’agent de planification pour Santé Canada où il collaborait à l’amélioration et à l’implantation des programmes de santé destinés aux membres des Premières Nations. Plus récemment, il a œuvré à ce titre au sein de la Direction du Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA) du CIUSSS-de-l’est-de-l’ile-de-Montréal.

Yves est membre de l’équipe de Dominique Tremblay depuis le mois d’octobre 2018. Il coordonne les études MORO et MORO-CO.

Université de Sherbrooke

TopTop
Susan Usher

Susan Usher

Ph. D. (c)

Madame Usher est active depuis de nombreuses années en recherche et publication académique en administration et en gestion dans le secteur de la santé. Elle a notamment été directrice du Forum d'innovation en santé et directrice et éditrice chez Parkhurst Publishing. Elle complète actuellement un doctorat en administration et politiques publiques à l'École nationale d'administration publique. 

Susan se joint à l'équipe à titre de professionnelle de recherche où elle est appelée à contribuer à l'analyse qualitative de la gouvernance collaborative au sein du Réseau de cancérologie du Québec.

Centre de recherche Charles-Le Moyne - Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé (CR-CSIS)

Université de Sherbrooke