Projet ACCEPt : pour un accompagnement précoce des personnes en soins palliatifs

13 juin 2018

Projet ACCEPt : pour un accompagnement précoce des personnes en soins palliatifs

Projet ACCEPt : pour un accompagnement précoce des personnes en soins palliatifs
Le 11 juin dernier, Dominique Tremblay faisait une allocution dans le cadre de la Classique de golf de la Fondation de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).
 
Dominique Tremblay est chercheure dans l'équipe qui s'est vue octroyer une subvention de la Fondation de l’OIIQ dans le cadre du programme Pour mieux soigner. Cette équipe est composée de Roberto Boudreault, omnipraticien et président du DRMG du Saguenay Lac-Saint-Jean, Sylvie Massé, Inf., M.Sc., MGO, Directrice des soins infirmiers, Isabelle Boulianne, Inf., MGO, Adj. aux affaires universitaires et Nancy Houde, Inf. B.Sc., gestionnaire au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’équipe du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean est appuyée par Pre Tremblay, co-responsable du volet évaluation avec Pre Marie-Ève Poitras.
 
Le projet est intitulé « Intégration précoce de l’approche palliative : un domaine d’expertise infirmière et une approche novatrice en GMF basée sur l’expérience patient ». Portant le nom familier ACCEPt (Accompagnement, Compréhension, Communication via L'Expérience Patient), le projet vise deux objectifs principaux :
  1. Déployer une intervention infirmière précoce de soins palliatifs en GMF dès l’annonce du diagnostic de cancer et assurer la mise en œuvre d’un plan d’intervention centré sur le patient et ses proches
  2. Optimiser la contribution des infirmières et infirmiers en rapport avec l’évaluation de la condition de santé, l’éducation, le soutien dans les autosoins et la coordination des soins dans une approche interdisciplinaire
 Les retombées attendues sont nombreuses et visent entre autres:
  1. Un renforcement du rôle de l’infirmière clinicienne ou de l’infirmier clinicien en première ligne
  2. Une amélioration des services aux patients tels qu’une diminution du stress et de l’anxiété, une navigation dans le système de santé facilitée, une augmentation de l’accessibilité aux soins et services, une meilleure transition du patient vers des soins palliatifs de fin de vie, etc.

 Pour plus de détails sur le projet, cliquez ICI


De gauche à droite : Lyne Tremblay, Présidente de la Fondation de l’OIIQ; Dominique Tremblay, Pre agrégée de l’UdeS et Chercheure régulière au CR-CSIS; Patrica Bourgault, Vice-doyenne aux sciences infirmières et Directrice de l’École des sciences infirmières de l’UdeS.

Abonnement infolettre

Archives

Ensemble, pour et avec les personnes
touchées par le cancer

Université de Sherbrooke    Centre de recherche - Hôpital Charles-Le Moyne